La lettre d’information du lerm: récifs artificiels, infrastructures marines et colonisation biologique


logo-nl-setec

N° 34, octobre 2016 –  La lecture de cette lettre est optimale avec Chrome ou Firefox.
pdf Télécharger la Lettre d’information

btn-edito

cote4

Les mers ont cessé de séparer les hommes ; elles sont aujourd’hui le trait d’union qui en fait les habitants d’une seule planète. D’ici une dizaine d’années, 75 %  de la population mondiale vivra à moins de 60 km d’un rivage, tandis que 14 des 16 premières zones urbaines mondiales sont aujourd’hui sur le littoral. Les activités de production et d’échanges y croissent continûment, entraînant leur intense urbanisation. Le nombre d’infrastructures maritimes ne cesse de grandir et le besoin d’ouvrages de défense va encore s’accentuer, du fait de l’accroissement de la force des tempêtes et de l’élévation annoncée du niveau des mers sous l’effet du dérèglement climatique.
A mesure qu’ils se multiplient, émerge une prise de conscience de l’impact  de ces ouvrages d’aménagement et de protection sur l’environnement maritime côtier. De nombreuses études cherchent donc à allier une approche génie civil efficace et durable, avec un souci d’insertion des ouvrages dans une continuité écologique qui permette la reproduction et le développement des espèces locales, si importantes pour l’écosystème général des mers.
Classiquement, les experts du béton que nous sommes se méfient des proliférations biologiques en surface des parements. Le génie écologique côtier nous confronte maintenant à une demande inédite de conception des ouvrages, qui en plus de leurs fonctions classiques, doivent assurer la continuité de la colonisation biologique pour ne pas nuire à la si précieuse biodiversité littorale. C’est donc dans cette perspective nouvelle que nous vous invitons à une petite immersion dans le domaine des récifs artificiels et des ouvrages d’aménagements côtiers… en béton.

Bonne lecture !

Bernard Quénée, directeur général délégué
Philippe Souchu, rédacteur en chef

btn-dossier

 cote-estran Zone littorale et structures artificielles : fonctionnalité technique contre fonctionnalité écologique ? Les structures artificielles diffèrent grandement, du point de vue de la colonisation biologique, des zones naturelles, et la perte d’hétérogénéité environnementale explique l’appauvrissement biologique des espaces maritimes considérés…
recif3 Récifs artificiels : Les qualités minimum nécessaires du matériau Après les tâtonnements parfois hasardeux des premières immersions, il est maintenant reconnu que tous les matériaux ne se valent pas en termes d’attractivité biologique…
digue Une nouvelle frontière : rendre compatibles les ouvrages en béton avec leur fonction écologique Les mesures qui assurent la durabilité de la fonctionnalité des ouvrages à la mer sont-elles compatibles avec leur possible fonctionnalité écologique ?…
bornens Entretien avec Philippe Bornens directeur de la Société In Vivo « In Vivo est une société que nous avons créée à deux, il y a près de 20 ans. Elle rassemble aujourd’hui une trentaine de collaborateurs. Il s’agit d’un bureau d’étude en environnement marin et en océanographie côtière… »

btn-portrait

100-1703

Portrait de Philippe Souchu, documentaliste au lerm

« La matière première du lerm, ce n’est ni le béton, ni la pierre, ni aucun autre matériau minéral, mais c’est la connaissance que nous en avons… »

Actualités

logo_pollutec Pollutec :  27e salon international des équipements,des technologies et des services de l’environnement
Du 29 novembre au 2 décembre 2016 à Lyon
logo_salon_patrimoine Salon du Patrimoine 2016
Du 3 au 7 novembre 2016 au Caroussel du Louvre à Paris
logo-imgc
logo-strres
Journée technique de l’IMGC : Maîtrise d’œuvre et travaux de maintenance des ouvrages de génie civil
Journée technique STRRES – IMGC – INDURA – FRTP Rhône-Alpes : mercredi 23 novembre 2016 à Villeurbanne
Une journée technique sur les conséquences de l’évolution des règles parasismiques, organisée par la délégation Grand Ouest de l’AFGC, l’AFPS et le GIS Lirgec, se tiendra à Centrale Nantes le 6 décembre 2016… Plus d’infos à venir…

titre-remerciement

Phono

LERM-Infos

Directeur de la publication : Bernard Quénée
Rédacteur en chef : Philippe Souchu