La lettre d’information du Lerm n° 33 : durée et préservation du patrimoine bâti

logo-nl-setec

Juin-Juillet 2016 –  La lecture de cette lettre est optimale avec Chrome ou Firefox.

pdf Télécharger la Lettre d’information

 

btn-edito

 

Chers Amis,

foixAu moment où cette lettre vous parviendra, vous serez nombreux à préparer votre départ en vacances. Ce départ et ce voyage ont déjà tout le charme du loisir…
Vous quitterez bientôt l’autoroute pour rejoindre l’endroit exact qui vous attend… et la route, de colline en village, de pont en vallée, de bois en église, de château en prairie et de ruine en chapelle, coudra ensemble la géographie et l’histoire, le présent de votre voyage et le passé de toutes ces pierres qui tiennent encore ensemble.

Voilà la magie du patrimoine bâti : nous faire sortir de l’instant, élargir les limites de ce que nous concevons comme le présent… parce qu’ils enjambent les époques, les édifices autorisent l’actualité du passé et nous rendent sensible la durée.

 

 

strasbourgRien de plus simple pour un bâtiment, apparemment, que d’être là… Ceci est une illusion : combien d’entre eux ont totalement disparu, combien se dégradent chaque jour davantage et menacent ruine, combien ont failli disparaître comme lors des incendies du parlement  de Bretagne à Rennes en 1994 ou de l’Hôtel de Ville de La Rochelle en 2013 ?

Le lerm travail régulièrement sur des monuments historiques et participe à leur consolidation, leur restauration, leur nettoyage, leur entretien.

Cette lettre, en dévoilant la somme de compétences, de techniques, de travail et de soins nécessaires à la préservation du patrimoine ne vise pas à le désenchanter, mais au contraire à éclairer cette merveille raisonnée qu’il y ait sur les routes de nos vacances et sur les places, même modestes, où nous aimons faire halte, des bâtiments que nous aimons, simplement parce qu’ils sont… toujours là.

 

Bonne lecture et bonnes vacances !

 

Bernard Quénée, directeur général délégué
Philippe Souchu, rédacteur en chef
btn-dossier

marcillargues Les sels solubles, premier agent pathogène des pierres
Les sels solubles sont les agents de dégradation de la pierre les plus actifs, utilisant l’eau comme vecteur de migration et de transformation : sa circulation au sein des matériaux poreux permet les mécanismes de dissolution-précipitation et de cristallisation de ces sels…
 avignon_remparts2 Au chevet des pierres : le laboratoire, des scientifiques et… de l’expérience
Exposées à diverses agressions, les pierres des monuments doivent être surveillées, entretenues, protégées, traitées, nettoyées, restaurées et, parfois, changées …
OLYMPUS DIGITAL CAMERA Réfectoire du couvent des Jacobins à Toulouse : problématique de sels solubles, remplacement ou traitement des briques ?
Cette étude, que mène actuellement le lerm, intéresse cette lettre d’information, dans la mesure où ses résultats concernant la teneur en eau des maçonneries, la teneur en sel des briques et des mortiers, l’identification des sels, la caractérisation des revêtements de finition, orienteront les choix de restauration-conservation qui ne peuvent être indépendants des conclusions de ce diagnostic...
goven2 Entretien avec François Goven, Inspecteur général des monuments historiques
« Que soit par exemple classé aujourd’hui un bâtiment des années 70, qui a donc moins de 50 ans d’âge, cela est tout simplement inimaginable au début du 20e siècle… »
 gmh Entretien avec Messieurs De Laâge et Létoffé, Présidents du G.M.H.
« Ce qui réunit tous ces acteurs du patrimoine est une passion commune pour sa préservation et sa restauration… Notre ambition est de perpétuer les chantiers de restauration, pour que les entreprises en vivent, se pérennisent et que se perpétue aussi, par-delà, leurs compétences et leur savoir-faire… »

btn-portrait

frederique Portrait  Frédérique Vouvé,
Spécialiste des monuments historiques au lerm…

« …il n’y pas de petite étude et il n’existe pas d’étude sans intérêt. Nous avons la chance qu’il n’y ait pas de place pour la routine car les sujets, les matériaux, les contextes sont différents… »

Actualités

nimes2 Relévé par le lerm des pierres et des désordres des arènes de Nîmes : un article du Moniteur…
captae Avec Captae®, le lerm propose une solution d’instrumentation et de surveillance connectée des structures.
Le lerm a développé une centrale miniaturisée d’acquisition, d’enregistrement et de transmission sans-fil…
logo IMGC Journée technique de l’IMGC, le 9 septembre 2016 : « La maintenance de demain » 
Invitation et programme…

titre-remerciement

Phono

LERM-Infos

Directeur de la publication : Bernard Quénée
Rédacteur en chef : Philippe Souchu
 Un grand merci à Frédérique Vouvé, experte en monuments historiques au lerm groupe setec pour sa participation à cette lettre d’information.